Raid dans les Cerces

Avec
Sandra
Proposé par
Stages Expéditions

Plus de vues

à partir de
545,00 €
Avec Sandra
Proposé par Stages Expéditions

Les notes des clients (0 Évaluations)

Pourquoi vous allez adorer ?

  • - Un petit coin de paradis entre Ecrins et Vanoise
  • - Des refuges confortables et chaleureux
  • - De nombreux itinéraires pour des découvertes toujours plus variées

L'essentiel

  • 6 personnes max
  • 4 Jours
  • Le Lauzet-Ubaye/France
Description

Programme

DESCRIPTION

Situé entre les vallées de la Guisane et de la Clarée, le massif des Cerces se prête admirablement bien au ski de randonnée. Nous découvrirons des itinéraires sauvages, sans grandes difficultés. L’accueil et le confort des refuges de la haute Clarée contribueront largement à la réussite de ce raid, ainsi qu’un climat généralement clément.

DIFFICULTE ET ALTITUDE

> Technique : 2/5 > Physique : 2/5 > Engagement : 2/5
Alt. max : 3002 m

ITINERAIRE

Jour 01 : Montée au refuge du Chardonnet (2223 m)
Rendez-vous à 8h au village du Lauzet. Du Pont de l'Alpe (1710m), montée à skis non loin du col du Chardonnet (2713m), puis après une petite crête à pieds, plongée sur le refuge du Chardonnet (2223m). Nuit dans ce refuge confortable.
Nb d'heure(s) de marche : 6h à 7h
Dénivelé + : environ 1000m
Dénivelé - : environ 500m
Altitude Max : 2713m
Hébergement : Refuge du Chardonnet
Jour 02 : Montée de Casse Blanche (2850m), refuge de Ricou (2115m).
Nous faisons aujourd'hui le tour du Queyrellin, une spectaculaire muraille de calcaire avant une belle descente dans la vallée de la Clarée. Une courte remontée nous mène au refuge de Ricou.

Nb d'heure(s) de marche : 7h à 8h
Dénivelé + : environ 950m
Dénivelé - : environ 1100m
Hébergement : Refuge de Ricou
Jour 03 : Montée au Rocher de la Grande tempête (3002m), refuge des Drayères (2180m).
Un magnifique sommet avec une vue quatre étoiles sur les Cerces. Longue descente tranquille sur le refuge des Drayères.
Nb d'heure(s) de marche : 7h à 8h
Dénivelé + : environ 900m
Dénivelé - : environ 900m
Altitude Max : 3002m
Hébergement : Refuge des Drayères
Jour 04 : Montées au Seuil des Rochilles (2459m), au col des Cerces (2574m) et au col de la Ponsonnière (2613m),
Nous bouclons la boucle en franchissant 3 cols avant la fabuleuse descente sur le Pont de l'Alpe.
Nb d'heure(s) de marche : 8h à 9h
Dénivelé + : environ 900m
Dénivelé - : environ 1400m
Altitude Max : 2613m
Modification programme
Important :
Ce programme peut être modifie sur décision du guide si les conditions de la montagne, la météo ou la condition physique des participants le nécessitent et dans un souci de sécurité.
Pour des raisons de sécurité et pour garantir un niveau homogène correspondant a celui annonce, l'encadrement et l'organisation se réservent le droit d'interrompre votre participation si votre niveau technique et/ou votre forme physique ne correspondent pas a ceux requis. En aucun cas cette interruption ne pourra donner lieu à un remboursement ou versement d'indemnités.

DATES ET PRIX

du au Prix TTC par pers Départ assuré
21/02/2016 24/02/2016 545 € dès 5 inscrits
28/02/2016 02/03/2016 545 € dès 5 inscrits
13/03/2016 16/03/2016 545 € OUI

INFOS PRATIQUES
Formalités Pays
Les informations mentionnées ne sont qu'indicatives pour les ressortissants français. Elles peuvent être sujettes à modification sans préavis de la part des autorités concernées.
Il est donc prudent de les vérifier auprès des consulats dans le mois précédent votre départ.

A apporter le 1er jour du stage :
- carte Vitale
- carte d'adhésion au CAF en cours de validité avec l'option assurance de personne (*) ou la décharge d'assurance.

Pensez à prendre votre carte vitale : obligatoire !
Passeport / VIsa
Visa : Non
CNI : Oui
Vaccin
Vaccin obligatoire : Non
Encadrement
Notre voyage est encadré par un guide de haute montagne qui vous apportera les éléments techniques nécessaires au bon déroulement du séjour. Le guide pourra être amené à modifier le programme pour assurer la sécurité en fonction des conditions météorologiques de la montagne ou la condition des participants.
Hébergement
Les refuges de l'itinéraire sont confortables et chaleureux. Les dortoirs sont de 8 à 10 personnes et ils sont équipés de couvertures ou couettes pour la nuit (prévoir le drap-sac pour des questions d'hygiène). Des chaussons ou des Crocs sont à votre disposition dans les refuges, inutile de prévoir des baskets.
Prévoir des moyens de prévention contre les nuisances sonores : boules Quiès, etc...
Quelques prises électriques disponibles dans les refuges, mais prévoyez plutôt la batterie de rechange pour l'appareil photo et éteignez votre téléphone durant la journée.
Alimentation
Repas :
- Pique-niques le midi, le soir repas au refuge.
- Pensez à prévoir des vivres de courses selon vos goûts avant le départ.
Boissons :
Les boissons personnelles ne sont pas comprises dans le séjour.
A savoir : les bouteilles d'eau en refuge sont chères, de 5€ à 8€. Prévoir des pastilles purifiantes type Micropur si vous ne voulez pas acheter de bouteilles d'eau.
Il est d'usage en montagne que les clients payent les boissons les guides : le mieux étant de prévoir une cagnotte pour le groupe dès le début du séjour en fonction des moyens de chacun.

Le petit plus

Très beau mini-raid à skis pour se familiariser et découvrir l'univers de la montagne loin des pistes, en vue d'un raid plus long ou plus technique.
INFOS PRATIQUES
Public : Adulte
L'activité se pratique : Outdoor
Niveau : Moyen
C'est inclus : - Le matériel collectif (cordes, mousquetons) est fourni.
- Au refuge des chaussons sont à votre disposition.
- Couvertures et couettes sont fournies en refuge : pensez à prévoir le drap-sac pour des questions d'hygiène.
- Le matériel de sécurité individuel (DVA piles non fournies, pelle, sonde) : merci de signaler à l'agence si vous possédez le vôtre.
Le prix comprend
L'acompte de 30% est à verser au moment de l'inscription, le solde du séjour devra être réglé à 30 jours du départ.

- L'organisation technique du séjour
- L'encadrement par un guide de haute montagne
- L'hébergement en 1/2 pension en refuges
- Les piques-niques du midi
- La mise à disposition du matériel collectif.
- Matériel de sécurité : DVA, pelle et sonde
À prévoir : Matériel en location
Nous vous renseignons sur la location de matériel technique sur Chamonix :
- Skis de randonnée
- Chaussures pour skis de randonnées
- Matériel skis de randonnées: peaux de phoques, couteaux
- Bâtons
- Piolet
- Crampons
- Baudrier
- Raquettes
- Sac à dos
- Frontale
- Gants
- Doudoune
- Masque
- Cagoule


Si votre stage a lieu en dehors de la vallée de Chamonix, ou si le rendez-vous n'est pas donné sur Chamonix, alors il faudra vous présenter au séjour avec votre matériel ou trouver à le louer sur place.

Matériel technique
SKIS :
- 1 paire de skis de randonnées légers avec leurs fixations adaptées ainsi qu’un frein ou des lanières de sécurité, et fartés.
- 1 paire de chaussures de ski de randonnée à semelles VIBRAM
- 1 paire de peaux de phoques autocollantes adaptées aux skis
- Couteaux adaptés aux fixations
- Bâtons à rondelle large
AUTRES :
- Matériels de sécurité : DVA, pelle, sonde
- Couverture de survie
- 1 lampe frontale avec piles et ampoule de rechange
- Couteau de poche
- Thermos et gourde
LE TOUT DOIT ETRE EN PARFAIT ETAT AU PREMIER JOUR DU STAGE.
Équipement personnel
TETE :
- Bonnet windstopper
- Chapeau ou casquette
- Foulard et/ou tour du cou 'buff'
- Crème solaire (indice très haute protection) et stick labial
- Lunettes de glacier catégorie 4 + masque de ski
HAUT DU CORPS :
- 2 sous-vêtements techniques respirant à manches longues type 'Carline' (pas de coton qui sèche trop lentement)
- 1 sous-pull technique et respirant
- 1 veste polaire épaisse
- 1 veste ou gilet en duvet
- 1 veste coupe-vent et imperméable type Goretex
- 1 paire de moufles (polaire ou laine) windstopper
- 1 paire de gants (polaire ou laine) windstopper
- 1 paire de sous-gants
BAS DU CORPS :
- 1 collant technique respirant type 'Carline'
- 1 pantalon de montagne confortable
- 1 pantalon coupe-vent et imperméable type Goretex
- 2 paires de chaussettes : 1 fine et 1 épaisse
AUTRES :
- 1 drap type 'sac à viande' pour les refuges
- 1 petite trousse de toilette avec 1 serviette de toilette séchage rapide
- Biafine
- Papier hygiénique + briquet
- 1 ou 2 sac plastique de 100L et un sursac pour protéger les affaires et le sac à dos
- 1 pochette étanche dans laquelle vous mettrez vos papiers d’identité, votre téléphone, votre argent et votre contrat d’assurance/assistance avec tous les numéros de téléphone d’urgence.

Bagages
- En montagne vous transporterez toutes vos affaires et votre matériel dans un sac à dos d'alpinisme de 45 litres, avec attaches pour les skis.

Comment acheter son matériel
Le matériel technique, piolets, crampons, baudriers peuvent être achetés en ligne sur le site de la société SIMOND : www.simond.com

Pharmacie
Votre guide disposera d'une pharmacie de première urgence.
Prévoyez avec votre médecin votre pharmacie personnelle:
- médicaments habituels
- aspirine,
- double-peau
- élastoplast
- pansements
- désinfectant local
- anti-inflammatoire
- antispasmodique
- anti-diarrhéique
- anti-vomitif
- antiseptique intestinal
- collyre
- somnifère léger
- boules Quiès
Liste non-exhaustive.
Le prix ne comprend pas
- Le matériel technique individuel : baudrier, crampons
- Matériel de ski de randonnée, chaussures, peaux de phoque, couteaux, bâtons
- Les frais de dossier (15€, gratuit à plus de 90 jours)
- Assurance/assistance : recherche, secours et rapatriement
- Boissons et dépenses personnelles
- Vivres de courses
- Transfert jusqu'au lieu de rendez-vous et depuis le lieu de dispersion
- Tout ce qui n'est pas dans 'le prix comprend'

A payer sur place
- Boissons et dépenses personnelles

Assurance
Contre-indication à la pratique : Recommandations :
Avant votre départ il est important d'avoir une condition physique en accord avec l'activité envisagée. La pratique régulière d'un sport d'endurance est obligatoire pour les activités en haute montagne. Ce sport peut être le jogging, le vélo, la natation ou la marche sportive.
Pour toute information sur les niveaux de difficulté de nos séjours consultez la page 'Evaluez vos capacités'.

Merci de prévenir rapidement l'agence des indications médicales vous concernant : allergies alimentaires, diabète, accidents cardiaques et vasculaires anciens ou récents, asthme, etc...

Altitude :
Adaptation de l'organisme au froid et à l'altitude

Lors d’un séjour en montagne, existe-t-il
des contre-indications médicales formellement liées à l’altitude et au froid ?

Répondre à cette question nécessite toutes les précautions d’usage et l’avis du médecin traitant. Toutefois, l’on peut distinguer deux types de séjour : les séjours en dessous de 1.500m (logement et pratique sportive comprise), et les séjours au-delà de cette altitude.

Les contre-indications médicales ne sont reprises que pour un séjour au-delà de 1.500 mètres d’altitude, sauf cas exceptionnel.

Les contre-indications médicales au séjour en montagne peuvent être:
- cardiaques
Les contre-indications sont essentiellement liées à l’altitude. Il s’agit des accidents cardiaques récents, des insufisants cardiaques graves, des atteintes de coronaires, et d’une manière plus générale de toutes les maladies cardiaques non stabilisées par un traitement ou évolutives malgré un traitement.
--> pourquoi ?
en raison essentiellement de l’effet de l’altitude sur la fixation d’oxygène, et de la réaction de l’organisme que l’on appelle « polyglobulie ».

- vasculaires
Les personnes atteintes d’accident vasculaire récent ne peuvent séjourner en altitude. Ceux ayant eu des accidents vasculaires contrôlés, traités et suivis, doivent demander l’avis médical avant de séjourner en altitude.
--> pourquoi ?
en raison du déficit d’oxygène constaté en fonction de l’altitude.

- Respiratoires
Les maladies respiratoires peuvent être une contre-indication temporaire ou relative en fonction de la gravité de celles-ci ; les asthmatiques doivent se méfier, en raison du froid et de l’air sec.

- neurologiques
Les épileptiques non équilibrés ne peuvent séjourner en altitude. Ceux qui prennent un traitement et qui n’ont pas fait de crise significative depuis un certain temps doivent ajuster leur traitement en raison des possibilités de récidive liée à l’effort et à l’hyperventilation créée par l’altitude.

- dermatologiques
Les personnes sensibles au froid ou au soleil ou qui présentent des maladies de peau doivent consulter leur médecin ou leur spécialiste avant tout séjour en altitude et doivent se protéger de façon significative avant toute pratique sportive en altitude et dans le froid.

- grossesse
Se référer à l’avis du spécialiste en fonction du déroulement de la grossesse et des antécédents personnels.

- les autres contre-indications
L’arthrose, un traumatisme récent, diabète mal équilibré, une hypertension non contrôlée, toute pathologie récente nécessitant un suivi ou un traitement, font partie des contre-indications définitives ou relatives à adapter avec votre médecin traitant.

Adaptation à l’altitude :

- les effets de l’altitude sur l’organisme
L’altitude se traduit par une baisse des pressions atmosphériques. Cette baisse a une répercussion directe sur la quantité d’oxygène disponible pour le corps humain. Dans ces conditions, l’altitude provoque une privation d’oxygène obligeant le corps humain de s’adapter avec une ventilation supérieure à la normale (hyperventilation) et la fabrication de globules rouges créant ce que l’on appelle une polyglobulie.

Par ailleurs, l’effet direct sur l’organisme de l’augmentation de la respiration est l’augmentation de la fréquence cardiaque, c'est-à-dire tachycardie.

La baisse d’oxygène est proportionnelle à l’altitude. Ainsi, votre taux de ventilation en oxygène au niveau de la mer est de « 100 ». Il ne sera plus que de 88% à 1.000 mètres, 78% à 2.000 mètres, 69% à 3.000 mètres, 60% à 4.000 mètres.

L’effet direct sur l’homme est donc une diminution relative de ce que l’on appelle la VO2max. Ses effets sont toujours négatifs sur l’organisme, tout au moins dans un premier temps puisque l’adaptation à l’altitude permet à un certain nombre de sportifs de se préparer pour réaliser des compétitions au niveau de la mer, grâce à cette polyglobulie (augmentation des globules rouges), qui permet de retrouver pendant un temps court un « dopage naturel » du corps humain.

Comment réagir pour lutter pour
lutter contre les méfaits de l’altitude ?

A priori en France, il n’existe pas d’altitude suffisamment élevée pour engendrer des problèmes graves et urgents de mal aigu des montagnes. Toutefois, la seule solution qui se présente à nous si cela intervenait, est de redescendre la personne atteinte le plus rapidement possible à une altitude plus basse. Ceci se fait en général par hélicoptère, mais dans le cadre de mal aigu bénin, on peut redescendre rapidement par voiture ou par train.

Conclusion

Les effets de l’altitude sont à prendre en compte, mais le plaisir de pratiquer un sport en montagne pendant les vacances l’emporte sur les inconvénients.

Vous pouvez souffrir sans le savoir de quelques inconvénients. Toutefois, seuls l’oedème pulmonaire ou l'oedème cérébral restent un danger potentiel grave pouvant conduire à la mort. Descendre en altitude suffit. Un séjour en caisson hyperbare est également possible.

Si vous avez un doute, consultez avant tout séjour votre médecin, que ce soit pour vous-même ou pour vos enfants, qui restent plus sensibles que vous au mal des montagnes.

Source: article du Dr P. Bacquaerte sur le site médical d'information des sportifs et des professionnels du sport et de la santé:
www.irmbs.com
Délai d'annulation : 3 semaine(s)
Conditions d'annulation : Plus de 60 jours avant le départ : une somme forfaitaire de 90€ par personne sera retenue (45 € pour les séjours dont le prix est inférieur à 650€). de 60 jours à 21 jours avant le départ : 25 % du prix TTC du voyage seront retenus. de 20 jours à 8 jours
Délai d'annulation par l'organisateur : 24 h
Conditions d'annulation par l'organisateur: Si le nombre des participants est inférieur au minimum requis, les voyages, stages, et autres programmes proposés peuvent être annulés au plus tard 21 jours avant le départ. Nous pouvons être amenés à vous proposer le départ du voyage en dessous du minimu
Carte
Note et avis

Les notes des clients (0 Évaluations)

RÉSERVER VOTRE ACTIVITÉ

Raid dans les Cerces
Masquer Choisir
Description

Programme

DESCRIPTION

Situé entre les vallées de la Guisane et de la Clarée, le massif des Cerces se prête admirablement bien au ski de randonnée. Nous découvrirons des itinéraires sauvages, sans grandes difficultés. L’accueil et le confort des refuges de la haute Clarée contribueront largement à la réussite de ce raid, ainsi qu’un climat généralement clément.

DIFFICULTE ET ALTITUDE

> Technique : 2/5 > Physique : 2/5 > Engagement : 2/5
Alt. max : 3002 m

ITINERAIRE

Jour 01 : Montée au refuge du Chardonnet (2223 m)
Rendez-vous à 8h au village du Lauzet. Du Pont de l'Alpe (1710m), montée à skis non loin du col du Chardonnet (2713m), puis après une petite crête à pieds, plongée sur le refuge du Chardonnet (2223m). Nuit dans ce refuge confortable.
Nb d'heure(s) de marche : 6h à 7h
Dénivelé + : environ 1000m
Dénivelé - : environ 500m
Altitude Max : 2713m
Hébergement : Refuge du Chardonnet
Jour 02 : Montée de Casse Blanche (2850m), refuge de Ricou (2115m).
Nous faisons aujourd'hui le tour du Queyrellin, une spectaculaire muraille de calcaire avant une belle descente dans la vallée de la Clarée. Une courte remontée nous mène au refuge de Ricou.

Nb d'heure(s) de marche : 7h à 8h
Dénivelé + : environ 950m
Dénivelé - : environ 1100m
Hébergement : Refuge de Ricou
Jour 03 : Montée au Rocher de la Grande tempête (3002m), refuge des Drayères (2180m).
Un magnifique sommet avec une vue quatre étoiles sur les Cerces. Longue descente tranquille sur le refuge des Drayères.
Nb d'heure(s) de marche : 7h à 8h
Dénivelé + : environ 900m
Dénivelé - : environ 900m
Altitude Max : 3002m
Hébergement : Refuge des Drayères
Jour 04 : Montées au Seuil des Rochilles (2459m), au col des Cerces (2574m) et au col de la Ponsonnière (2613m),
Nous bouclons la boucle en franchissant 3 cols avant la fabuleuse descente sur le Pont de l'Alpe.
Nb d'heure(s) de marche : 8h à 9h
Dénivelé + : environ 900m
Dénivelé - : environ 1400m
Altitude Max : 2613m
Modification programme
Important :
Ce programme peut être modifie sur décision du guide si les conditions de la montagne, la météo ou la condition physique des participants le nécessitent et dans un souci de sécurité.
Pour des raisons de sécurité et pour garantir un niveau homogène correspondant a celui annonce, l'encadrement et l'organisation se réservent le droit d'interrompre votre participation si votre niveau technique et/ou votre forme physique ne correspondent pas a ceux requis. En aucun cas cette interruption ne pourra donner lieu à un remboursement ou versement d'indemnités.

DATES ET PRIX

du au Prix TTC par pers Départ assuré
21/02/2016 24/02/2016 545 € dès 5 inscrits
28/02/2016 02/03/2016 545 € dès 5 inscrits
13/03/2016 16/03/2016 545 € OUI

INFOS PRATIQUES
Formalités Pays
Les informations mentionnées ne sont qu'indicatives pour les ressortissants français. Elles peuvent être sujettes à modification sans préavis de la part des autorités concernées.
Il est donc prudent de les vérifier auprès des consulats dans le mois précédent votre départ.

A apporter le 1er jour du stage :
- carte Vitale
- carte d'adhésion au CAF en cours de validité avec l'option assurance de personne (*) ou la décharge d'assurance.

Pensez à prendre votre carte vitale : obligatoire !
Passeport / VIsa
Visa : Non
CNI : Oui
Vaccin
Vaccin obligatoire : Non
Encadrement
Notre voyage est encadré par un guide de haute montagne qui vous apportera les éléments techniques nécessaires au bon déroulement du séjour. Le guide pourra être amené à modifier le programme pour assurer la sécurité en fonction des conditions météorologiques de la montagne ou la condition des participants.
Hébergement
Les refuges de l'itinéraire sont confortables et chaleureux. Les dortoirs sont de 8 à 10 personnes et ils sont équipés de couvertures ou couettes pour la nuit (prévoir le drap-sac pour des questions d'hygiène). Des chaussons ou des Crocs sont à votre disposition dans les refuges, inutile de prévoir des baskets.
Prévoir des moyens de prévention contre les nuisances sonores : boules Quiès, etc...
Quelques prises électriques disponibles dans les refuges, mais prévoyez plutôt la batterie de rechange pour l'appareil photo et éteignez votre téléphone durant la journée.
Alimentation
Repas :
- Pique-niques le midi, le soir repas au refuge.
- Pensez à prévoir des vivres de courses selon vos goûts avant le départ.
Boissons :
Les boissons personnelles ne sont pas comprises dans le séjour.
A savoir : les bouteilles d'eau en refuge sont chères, de 5€ à 8€. Prévoir des pastilles purifiantes type Micropur si vous ne voulez pas acheter de bouteilles d'eau.
Il est d'usage en montagne que les clients payent les boissons les guides : le mieux étant de prévoir une cagnotte pour le groupe dès le début du séjour en fonction des moyens de chacun.

Le petit plus

Très beau mini-raid à skis pour se familiariser et découvrir l'univers de la montagne loin des pistes, en vue d'un raid plus long ou plus technique.
INFOS PRATIQUES
Public : Adulte
L'activité se pratique : Outdoor
Niveau : Moyen
C'est inclus : - Le matériel collectif (cordes, mousquetons) est fourni.
- Au refuge des chaussons sont à votre disposition.
- Couvertures et couettes sont fournies en refuge : pensez à prévoir le drap-sac pour des questions d'hygiène.
- Le matériel de sécurité individuel (DVA piles non fournies, pelle, sonde) : merci de signaler à l'agence si vous possédez le vôtre.
Le prix comprend
L'acompte de 30% est à verser au moment de l'inscription, le solde du séjour devra être réglé à 30 jours du départ.

- L'organisation technique du séjour
- L'encadrement par un guide de haute montagne
- L'hébergement en 1/2 pension en refuges
- Les piques-niques du midi
- La mise à disposition du matériel collectif.
- Matériel de sécurité : DVA, pelle et sonde
À prévoir : Matériel en location
Nous vous renseignons sur la location de matériel technique sur Chamonix :
- Skis de randonnée
- Chaussures pour skis de randonnées
- Matériel skis de randonnées: peaux de phoques, couteaux
- Bâtons
- Piolet
- Crampons
- Baudrier
- Raquettes
- Sac à dos
- Frontale
- Gants
- Doudoune
- Masque
- Cagoule


Si votre stage a lieu en dehors de la vallée de Chamonix, ou si le rendez-vous n'est pas donné sur Chamonix, alors il faudra vous présenter au séjour avec votre matériel ou trouver à le louer sur place.

Matériel technique
SKIS :
- 1 paire de skis de randonnées légers avec leurs fixations adaptées ainsi qu’un frein ou des lanières de sécurité, et fartés.
- 1 paire de chaussures de ski de randonnée à semelles VIBRAM
- 1 paire de peaux de phoques autocollantes adaptées aux skis
- Couteaux adaptés aux fixations
- Bâtons à rondelle large
AUTRES :
- Matériels de sécurité : DVA, pelle, sonde
- Couverture de survie
- 1 lampe frontale avec piles et ampoule de rechange
- Couteau de poche
- Thermos et gourde
LE TOUT DOIT ETRE EN PARFAIT ETAT AU PREMIER JOUR DU STAGE.
Équipement personnel
TETE :
- Bonnet windstopper
- Chapeau ou casquette
- Foulard et/ou tour du cou 'buff'
- Crème solaire (indice très haute protection) et stick labial
- Lunettes de glacier catégorie 4 + masque de ski
HAUT DU CORPS :
- 2 sous-vêtements techniques respirant à manches longues type 'Carline' (pas de coton qui sèche trop lentement)
- 1 sous-pull technique et respirant
- 1 veste polaire épaisse
- 1 veste ou gilet en duvet
- 1 veste coupe-vent et imperméable type Goretex
- 1 paire de moufles (polaire ou laine) windstopper
- 1 paire de gants (polaire ou laine) windstopper
- 1 paire de sous-gants
BAS DU CORPS :
- 1 collant technique respirant type 'Carline'
- 1 pantalon de montagne confortable
- 1 pantalon coupe-vent et imperméable type Goretex
- 2 paires de chaussettes : 1 fine et 1 épaisse
AUTRES :
- 1 drap type 'sac à viande' pour les refuges
- 1 petite trousse de toilette avec 1 serviette de toilette séchage rapide
- Biafine
- Papier hygiénique + briquet
- 1 ou 2 sac plastique de 100L et un sursac pour protéger les affaires et le sac à dos
- 1 pochette étanche dans laquelle vous mettrez vos papiers d’identité, votre téléphone, votre argent et votre contrat d’assurance/assistance avec tous les numéros de téléphone d’urgence.

Bagages
- En montagne vous transporterez toutes vos affaires et votre matériel dans un sac à dos d'alpinisme de 45 litres, avec attaches pour les skis.

Comment acheter son matériel
Le matériel technique, piolets, crampons, baudriers peuvent être achetés en ligne sur le site de la société SIMOND : www.simond.com

Pharmacie
Votre guide disposera d'une pharmacie de première urgence.
Prévoyez avec votre médecin votre pharmacie personnelle:
- médicaments habituels
- aspirine,
- double-peau
- élastoplast
- pansements
- désinfectant local
- anti-inflammatoire
- antispasmodique
- anti-diarrhéique
- anti-vomitif
- antiseptique intestinal
- collyre
- somnifère léger
- boules Quiès
Liste non-exhaustive.
Le prix ne comprend pas
- Le matériel technique individuel : baudrier, crampons
- Matériel de ski de randonnée, chaussures, peaux de phoque, couteaux, bâtons
- Les frais de dossier (15€, gratuit à plus de 90 jours)
- Assurance/assistance : recherche, secours et rapatriement
- Boissons et dépenses personnelles
- Vivres de courses
- Transfert jusqu'au lieu de rendez-vous et depuis le lieu de dispersion
- Tout ce qui n'est pas dans 'le prix comprend'

A payer sur place
- Boissons et dépenses personnelles

Assurance
Contre-indication à la pratique : Recommandations :
Avant votre départ il est important d'avoir une condition physique en accord avec l'activité envisagée. La pratique régulière d'un sport d'endurance est obligatoire pour les activités en haute montagne. Ce sport peut être le jogging, le vélo, la natation ou la marche sportive.
Pour toute information sur les niveaux de difficulté de nos séjours consultez la page 'Evaluez vos capacités'.

Merci de prévenir rapidement l'agence des indications médicales vous concernant : allergies alimentaires, diabète, accidents cardiaques et vasculaires anciens ou récents, asthme, etc...

Altitude :
Adaptation de l'organisme au froid et à l'altitude

Lors d’un séjour en montagne, existe-t-il
des contre-indications médicales formellement liées à l’altitude et au froid ?

Répondre à cette question nécessite toutes les précautions d’usage et l’avis du médecin traitant. Toutefois, l’on peut distinguer deux types de séjour : les séjours en dessous de 1.500m (logement et pratique sportive comprise), et les séjours au-delà de cette altitude.

Les contre-indications médicales ne sont reprises que pour un séjour au-delà de 1.500 mètres d’altitude, sauf cas exceptionnel.

Les contre-indications médicales au séjour en montagne peuvent être:
- cardiaques
Les contre-indications sont essentiellement liées à l’altitude. Il s’agit des accidents cardiaques récents, des insufisants cardiaques graves, des atteintes de coronaires, et d’une manière plus générale de toutes les maladies cardiaques non stabilisées par un traitement ou évolutives malgré un traitement.
--> pourquoi ?
en raison essentiellement de l’effet de l’altitude sur la fixation d’oxygène, et de la réaction de l’organisme que l’on appelle « polyglobulie ».

- vasculaires
Les personnes atteintes d’accident vasculaire récent ne peuvent séjourner en altitude. Ceux ayant eu des accidents vasculaires contrôlés, traités et suivis, doivent demander l’avis médical avant de séjourner en altitude.
--> pourquoi ?
en raison du déficit d’oxygène constaté en fonction de l’altitude.

- Respiratoires
Les maladies respiratoires peuvent être une contre-indication temporaire ou relative en fonction de la gravité de celles-ci ; les asthmatiques doivent se méfier, en raison du froid et de l’air sec.

- neurologiques
Les épileptiques non équilibrés ne peuvent séjourner en altitude. Ceux qui prennent un traitement et qui n’ont pas fait de crise significative depuis un certain temps doivent ajuster leur traitement en raison des possibilités de récidive liée à l’effort et à l’hyperventilation créée par l’altitude.

- dermatologiques
Les personnes sensibles au froid ou au soleil ou qui présentent des maladies de peau doivent consulter leur médecin ou leur spécialiste avant tout séjour en altitude et doivent se protéger de façon significative avant toute pratique sportive en altitude et dans le froid.

- grossesse
Se référer à l’avis du spécialiste en fonction du déroulement de la grossesse et des antécédents personnels.

- les autres contre-indications
L’arthrose, un traumatisme récent, diabète mal équilibré, une hypertension non contrôlée, toute pathologie récente nécessitant un suivi ou un traitement, font partie des contre-indications définitives ou relatives à adapter avec votre médecin traitant.

Adaptation à l’altitude :

- les effets de l’altitude sur l’organisme
L’altitude se traduit par une baisse des pressions atmosphériques. Cette baisse a une répercussion directe sur la quantité d’oxygène disponible pour le corps humain. Dans ces conditions, l’altitude provoque une privation d’oxygène obligeant le corps humain de s’adapter avec une ventilation supérieure à la normale (hyperventilation) et la fabrication de globules rouges créant ce que l’on appelle une polyglobulie.

Par ailleurs, l’effet direct sur l’organisme de l’augmentation de la respiration est l’augmentation de la fréquence cardiaque, c'est-à-dire tachycardie.

La baisse d’oxygène est proportionnelle à l’altitude. Ainsi, votre taux de ventilation en oxygène au niveau de la mer est de « 100 ». Il ne sera plus que de 88% à 1.000 mètres, 78% à 2.000 mètres, 69% à 3.000 mètres, 60% à 4.000 mètres.

L’effet direct sur l’homme est donc une diminution relative de ce que l’on appelle la VO2max. Ses effets sont toujours négatifs sur l’organisme, tout au moins dans un premier temps puisque l’adaptation à l’altitude permet à un certain nombre de sportifs de se préparer pour réaliser des compétitions au niveau de la mer, grâce à cette polyglobulie (augmentation des globules rouges), qui permet de retrouver pendant un temps court un « dopage naturel » du corps humain.

Comment réagir pour lutter pour
lutter contre les méfaits de l’altitude ?

A priori en France, il n’existe pas d’altitude suffisamment élevée pour engendrer des problèmes graves et urgents de mal aigu des montagnes. Toutefois, la seule solution qui se présente à nous si cela intervenait, est de redescendre la personne atteinte le plus rapidement possible à une altitude plus basse. Ceci se fait en général par hélicoptère, mais dans le cadre de mal aigu bénin, on peut redescendre rapidement par voiture ou par train.

Conclusion

Les effets de l’altitude sont à prendre en compte, mais le plaisir de pratiquer un sport en montagne pendant les vacances l’emporte sur les inconvénients.

Vous pouvez souffrir sans le savoir de quelques inconvénients. Toutefois, seuls l’oedème pulmonaire ou l'oedème cérébral restent un danger potentiel grave pouvant conduire à la mort. Descendre en altitude suffit. Un séjour en caisson hyperbare est également possible.

Si vous avez un doute, consultez avant tout séjour votre médecin, que ce soit pour vous-même ou pour vos enfants, qui restent plus sensibles que vous au mal des montagnes.

Source: article du Dr P. Bacquaerte sur le site médical d'information des sportifs et des professionnels du sport et de la santé:
www.irmbs.com
Délai d'annulation : 3 semaine(s)
Conditions d'annulation : Plus de 60 jours avant le départ : une somme forfaitaire de 90€ par personne sera retenue (45 € pour les séjours dont le prix est inférieur à 650€). de 60 jours à 21 jours avant le départ : 25 % du prix TTC du voyage seront retenus. de 20 jours à 8 jours
Délai d'annulation par l'organisateur : 24 h
Conditions d'annulation par l'organisateur: Si le nombre des participants est inférieur au minimum requis, les voyages, stages, et autres programmes proposés peuvent être annulés au plus tard 21 jours avant le départ. Nous pouvons être amenés à vous proposer le départ du voyage en dessous du minimu
Carte
Note et avis

Les notes des clients (0 Évaluations)

Les autres activités de ce vendeur

à partir de 545,00 €