La vallée Blanche à raquettes

Avec
Sandra
Proposé par
Stages Expéditions

Plus de vues

à partir de
495,00 €
Avec Sandra
Proposé par Stages Expéditions

Les notes des clients (0 Évaluations)

Séance

Pourquoi vous allez adorer ?

  • - Une première expérience de randonnée en haute montagne hivernale.
  • - Une magnifique descente avec de faibles dénivelés en montée.
  • - L'encadrement par un guide de haute montagne qui saura vous faire partager sa passion.

L'essentiel

  • 8 personnes max
  • 3 Jours
  • Chamonix-Mont-Blanc/France
Description

Programme

DESCRIPTION

La descente de la vallée Blanche reste un itinéraire extraordinaire pour l'ambiance et les paysages de haute montagne qu'elle permet d'approcher. Après une première journée d'acclimatation du côté du glacier d'Argentière, nous parcourons en 2 jours les glaciers du Géant, du Tacul et celui de la Mer de Glace entourés des sommets les plus prestigieux du massif du mont Blanc. Une initiation à la haute montagne, sans difficultés, grâce à un terrain facile et avec peu de dénivelé positif pour une marche encordés en terrain glaciaire sous la conduite d'un guide de haute montagne expérimenté.
Avant de nous attaquer à la célèbre Vallée Blanche nous allons acclimater nos organismes grâce une première journée qui va se dérouler sur le glacier d'Argentière. Sous le regard de l'Aiguille Verte qui nous domine nous apprenons à cheminer à un rythme tranquille sur un glacier : repérer les crevasses, faire sa trace dans la neige, voilà autant de choses que nous découvrirons sans pour autant trop nous fatiguer. En fin d'après-midi nous retournons dormir dans la vallée afin de passer une bonne nuit avant d'attaquer la heute altitude.
Après avoir rejoint en téléphérique les 3842m de l'Aiguille du Midi nous descendons le glacier du Géant dans un univers glaciaire de grande ampleur jusqu'au chaleureux refuge du Requin. Enfin, le troisième jour, nous rejoignons la Mer de Glace et nous pourrons faire un petit détour par le glacier de Leschaux pour contempler l'impressionnante face nord des Grandes Jorasses.

DIFFICULTE ET ALTITUDE

> Technique : 1/5 > Physique : 2/5 > Engagement : 2/5
Alt. max : 3842 m

ITINERAIRE

Jour 01 : Randonnée sur le glacier d'Argentière
Rendez-vous en tout début de matinée à Chamonix afin de faire le point sur le matériel puis départ grâce aux véhicules personnels jusqu'au téléphérique des Grands Montets, au village d'Argentière.
Depuis la gare intermédiaire de Lognan nous commençons cette première journée d'acclimatation à la haute altitude. Les organismes seront sollicités et le souffle va s'accélerer : la sensation d'être dans un lieu unique est magique ! Le bassin glaciaire d'Argentière est grandiose et l'on est loin des foules : idéal pour démarrer le séjour. Nous redescendons en fin d'après-midi pour dormir dans la vallée : il faut reprendre des forces pour profiter au mieux des 2 journées dans la Vallée Blanche.
Nb d'heure(s) de marche : 5h à 6h
Altitude Max : 3275m
Hébergement : Nuit en gîte dans la vallée de Chamonix
Jour 02 : Descente du Glacier du Géant (vallée Blanche) jusqu'au refuge du Requin (2516 m).
A travers un réseau de crevasses et de séracs impressionnants, au coeur d'une ambiance glaciaire de premier ordre, nous progresserons encordés et le guide fait en sorte de toujours nous tenir éloignés des crevasses. Nous passons à gauche de la zone des séracs du Géant pour rejoindre le refuge du Requin, l'un des plus chaleureux du massif où nous attend un dîner traditionnel.
Nb d'heure(s) de marche : 5h à 6h
Dénivelé + : Environ 20m
Dénivelé - : Environ 1250m
Altitude Max : 3842m
Hébergement : Refuge du Requin (2516 m).
Jour 03 : Descente du glacier du Tacul pour rejoindre la Mer de Glace au pied des Drus.
Du refuge du Requin nous rejoignons la partie supérieure de la Mer de Glace. De là, suivant la forme et l'envie de chacun, nous pourrons remonter le glacier de Leschaux pour se rapprocher du pied des Grandes Jorasses. Puis retour au Montenvers et descente avec le train de la Mer de Glace jusqu'à Chamonix. Nous arriverons en ville en milieu d'après-midi.
Nb d'heure(s) de marche : 6h à 7h
Dénivelé + : Environ 300m
Dénivelé - : Environ 1075m
Altitude Max : 2616m
Modification programme
Important :
Ce programme peut être modifie sur décision du guide si les conditions de la montagne, la météo ou la condition physique des participants le nécessitent et dans un souci de sécurité.
Pour des raisons de sécurité et pour garantir un niveau homogène correspondant à celui annoncé, l'encadrement et l'organisation se réservent le droit d'interrompre votre participation si votre niveau technique et/ou votre forme physique ne correspondent pas a ceux requis. En aucun cas cette interruption ne pourra donner lieu à un remboursement ou versement d'indemnités.

DATES ET PRIX

du au Prix TTC par pers Départ assuré
26/02/2016 28/02/2016 495 € dès 5 inscrits
04/03/2016 06/03/2016 495 € dès 5 inscrits
11/03/2016 13/03/2016 495 € dès 5 inscrits
18/03/2016 20/03/2016 495 € dès 5 inscrits
26/03/2016 28/03/2016 495 € OUI

NIVEAU REQUIS

Technique : Ce stage s'adresse à des personnes ayant déjà une expérience de la raquette à neige et voulant découvrir la haute montagne. Aucune technique d'alpinisme particulière n'est nécessaire, mais nous progresserons encordés sur un terrain glaciaire facile tout au long des trois jours.
Physique : Avoir une très bonne condition physique pour réaliser des journées de 5 heures de marche en conditions hivernales.
Engagement : Bien que ce stage se déroule en haute montagne avec une altitude relativement élevée (plus de 3000m) l'engagement reste faible du fait des refuges et de l'utilisation des remontées mécaniques pour la montée en altitude et la descente en vallée.

INFOS PRATIQUES

Formalités Pays
Les informations mentionnées ne sont qu'indicatives pour les ressortissants français. Elles peuvent être sujettes à modification sans préavis de la part des autorités concernées.
Il est donc prudent de les vérifier auprès des consulats dans le mois précédent votre départ.

A apporter le 1er jour du stage :
- carte Vitale
- carte d'adhésion au CAF en cours de validité avec l'option assurance de personne (*) ou la décharge d'assurance.

Pensez à prendre votre carte vitale : obligatoire !
Passeport / VIsa
Visa : Non
CNI : Oui
Vaccin
Vaccin obligatoire : Non
Encadrement
Notre voyage est encadré par un guide de haute montagne qui vous apportera les éléments techniques nécessaires au bon déroulement du séjour. Le guide pourra être amené à modifier le programme pour assurer la sécurité en fonction des conditions météorologiques de la montagne ou la condition des participants.
Ce programme, conçu par Fabien Ibarra, sera encadré par lui dans la mesure de ses disponibilités au moment de votre séjour.
Hébergement
En dortoirs dans des refuges. Des couvertures sont fournies dans les refuges, pensez à apporter un drap type "sac à viande". Prévoir de quoi contrer les nuisances sonores : boules Quiès, etc...
Alimentation
Repas :
- Pique-niques le midi, repas du soir dans les refuges.
- Pensez à prévoir des vivres de courses selon vos goûts avant le départ.
Boissons :
Les boissons personnelles ne sont pas prises en charge durant le stage.
L'eau est payante dans les refuges (en moyenne 5€ à 8€) donc prévoir de la monnaie.

Le petit plus

La descente de la vallée Blanche en raquettes reste classique mais superbe pour qui veut découvrir la haute montagne hivernale et les glaciers. Chaque jour, le panorama est grandiose et exceptionnel, sur les plus beaux sommets du massif du Mont Blanc.
INFOS PRATIQUES
Public : Adulte
L'activité se pratique : Outdoor
Niveau : Moyen
C'est inclus : - Matériel technique collectif (Corde, mousquetons)
- Le matériel de sécurité individuel (DVA piles non fournies, pelle, sonde) : merci de signaler à l'agence si vous possédez le vôtre.
Le prix comprend
- L'organisation technique du stage et l'accueil des participants.
- L'encadrement par un guide de haute montagne.
- Les remontées mécaniques telles que décrites dans l'itinéraire
- La mise à disposition du matériel collectif (cordes, mousquetons)
- L'hébergement en demi-pension en refuges et gîte
- Les pique-niques du midi.
- Matériel de sécurité : DVA (piles non fournies), pelle et sonde.
À prévoir : Matériel en location
Nous vous renseignons sur la location du matériel technique :
- Ski de randonnée
- Chaussures pour skis de randonnées, et chaussures d'alpinisme
- Matériel skis de randonnées : peaux de phoques, couteaux
- Bâtons
- Piolet
- Crampons
- Baudrier
- Raquettes

Matériel technique
- raquettes
- bâtons (1 ou 2 selon vos habitudes)
- chaussures d'alpinisme adaptées au port de crampons
- crampons
- baudrier
- DVA (piles non fournies)
- pelle
- sonde
-Couverture de survie
-1 lampe frontale
-Couteau de poche
-Thermos et gourde
LE TOUT DOIT ETRE EN PARFAIT ETAT AU PREMIER JOUR DU STAGE
Équipement personnel
TETE :
- Bonnet windstopper
- Chapeau ou casquette
- Foulard et/ou tour du cou « buff »
- Crème solaire (indice très haute protection) et stick labial
- Lunettes de glacier catégorie 4 + masque de ski
HAUT DU CORPS :
- 1 sous-vêtement technique respirant à manches longues type « Carline » (pas de coton qui sèche trop lentement)
- 1 sous-pull technique et respirant
- 1 veste polaire épaisse
- 1 veste ou gilet en duvet
- 1 veste coupe-vent et imperméable type Goretex
- 1 paire de moufles (polaire ou laine) windstopper
- 1 paire de gants (polaire ou laine) windstopper
BAS DU CORPS :
- 1 collant technique respirant type « Carline »
- 1 pantalon de montagne confortable, chaud et déperlant
- 2 paires de chaussettes : 1 fine et 1 épaisse
AUTRES :
- 1 drap type « sac à viande » pour les refuges
- Biafine
- Papier hygiénique
- 1 sac plastique de 100L et un sursac pour protéger les affaires et le sac à dos
- 1 pochette étanche dans laquelle vous mettrez vos papiers d’identité, votre téléphone, votre argent et votre contrat d’assurance/assistance avec tous les numéros de téléphone d’urgence.

Bagages
- En montagne vous transporterez toutes vos affaires et votre matériel dans un sac à dos d'alpinisme de 35 litres maximum.

Comment acheter son matériel
Le matériel technique, piolets, crampons, baudriers peuvent être achetés en ligne sur le site de la société SIMOND : www.simond.com

Pharmacie
Votre guide disposera d'une pharmacie de première urgence.
Prévoyez avec votre médecin votre pharmacie personnelle :
- Médicaments habituels
- Aspirine,
- Double-peau
- Elastoplast
- Pansements
- Désinfectant local
- Anti-inflammatoire
- Antispasmodique
- Anti-diarrhéique
- Anti-vomitif
- Antiseptique intestinal
- Collyre
- Somnifère léger
- Boules Quies.
Liste non-exhaustive.
Le prix ne comprend pas
- Les boissons et toutes dépenses d'ordre personnel.
- Piles pour le DVA (4 piles LR03 AAA)
- Vivres de course: barres de céréales, fruits secs, barres chocolatées, etc...
- Matériel technique individuel : chaussures, raquettes, bâtons, baudrier, crampons
- Les frais d'inscription (15€, gratuit à plus de 90 jours du départ) ).
- Assurance/assistance : frais de recherche, secours, rapatriement, hospitalisation, etc...
- les transferts dans la vallée

A payer sur place
- Les boissons et dépenses personnelles.
Contre-indication à la pratique : Recommandations :
Avant votre départ il est important d'avoir une condition physique en accord avec l'activité envisagée. La pratique régulière d'un sport d'endurance est obligatoire pour les activités en montagne. Ce sport peut être le jogging, le vélo, la natation ou la marche sportive.
Pour toute information sur les niveaux de difficulté de nos séjours consultez la page "Evaluez vos capacités".

Merci de prévenir rapidement l'agence des indications médicales vous concernant : allergies alimentaires, diabète, accidents cardiaques et vasculaires anciens ou récents, asthme, etc...

Altitude :
Adaptation de l'organisme au froid et à l'altitude

Lors d’un séjour en montagne, existe-t-il
des contre-indications médicales formellement liées à l’altitude et au froid ?

Répondre à cette question nécessite toutes les précautions d’usage et l’avis du médecin traitant. Toutefois, l’on peut distinguer deux types de séjour : les séjours en dessous de 1.500m (logement et pratique sportive comprise), et les séjours au-delà de cette altitude.

Les contre-indications médicales ne sont reprises que pour un séjour au-delà de 1.500 mètres d’altitude, sauf cas exceptionnel.

Les contre-indications médicales au séjour en montagne peuvent être:
- cardiaques
Les contre-indications sont essentiellement liées à l’altitude. Il s’agit des accidents cardiaques récents, des insufisants cardiaques graves, des atteintes de coronaires, et d’une manière plus générale de toutes les maladies cardiaques non stabilisées par un traitement ou évolutives malgré un traitement.
--> pourquoi ?
en raison essentiellement de l’effet de l’altitude sur la fixation d’oxygène, et de la réaction de l’organisme que l’on appelle « polyglobulie ».

-vasculaires
Les personnes atteintes d’accident vasculaire récent ne peuvent séjourner en altitude. Ceux ayant eu des accidents vasculaires contrôlés, traités et suivis, doivent demander l’avis médical avant de séjourner en altitude.
--> pourquoi ?
en raison du déficit d’oxygène constaté en fonction de l’altitude.

- respiratoires
Les maladies respiratoires peuvent être une contre-indication temporaire ou relative en fonction de la gravité de celles-ci; les asthmatiques doivent se méfier, en raison du froid et de l’air sec.

- neurologiques
Les épileptiques non équilibrés ne peuvent séjourner en altitude. Ceux qui prennent un traitement et qui n’ont pas fait de crise significative depuis un certain temps doivent ajuster leur traitement en raison des possibilités de récidive liée à l’effort et à l’hyperventilation créée par l’altitude.

- dermatologiques
Les personnes sensibles au froid ou au soleil ou qui présentent des maladies de peau doivent consulter leur médecin ou leur spécialiste avant tout séjour en altitude et doivent se protéger de façon significative avant toute pratique sportive en altitude et dans le froid.

- grossesse
Se référer à l’avis du spécialiste en fonction du déroulement de la grossesse et des antécédents personnels.

- les autres contre-indications
L’arthrose, un traumatisme récent, diabète mal équilibré, une hypertension non contrôlée, toute pathologie récente nécessitant un suivi ou un traitement, font partis des contre-indications définitives ou relatives à adapter avec votre médecin traitant.

Adaptation à l’altitude :

- les effets de l’altitude sur l’organisme
L’altitude se traduit par une baisse des pressions atmosphériques. Cette baisse a une répercussion directe sur la quantité d’oxygène disponible pour le corps humain. Dans ces conditions, l’altitude provoque une privation d’oxygène obligeant le corps humain de s’adapter avec une ventilation supérieure à la normale (hyperventilation) et la fabrication de globules rouges créant ce que l’on appelle une polyglobulie.

Par ailleurs, l’effet direct sur l’organisme de l’augmentation de la respiration est l’augmentation de la fréquence cardiaque, c'est-à-dire tachycardie.

La baisse d’oxygène est proportionnelle à l’altitude. Ainsi, votre taux de ventilation en oxygène au niveau de la mer est de « 100 ». Il ne sera plus que de 88% à 1.000 mètres, 78% à 2.000 mètres, 69% à 3.000 mètres, 60% à 4.000 mètres.

L’effet direct sur l’homme est donc une diminution relative de ce que l’on appelle la VO2max. Ses effets sont toujours négatifs sur l’organisme, tout au moins dans un premier temps puisque l’adaptation à l’altitude permet à un certain nombre de sportifs de se préparer pour réaliser des compétitions au niveau de la mer, grâce à cette polyglobulie (augmentation des globules rouges), qui permet de retrouver pendant un temps court un « dopage naturel » du corps humain.

Comment réagir pour lutter pour
lutter contre les méfaits de l’altitude ?

A priori en France, il n’existe pas d’altitude suffisamment élevée pour engendrer des problèmes graves et urgents de mal aigu des montagnes. Toutefois, la seule solution qui se présente à nous si cela intervenait, est de redescendre la personne atteinte le plus rapidement possible à une altitude plus basse. Ceci se fait en général par hélicoptère, mais dans le cadre de mal aigu bénin, on peut redescendre rapidement par voiture ou par train.

Conclusion

Les effets de l’altitude sont à prendre en compte, mais le plaisir de pratiquer un sport en montagne pendant les vacances l’emporte sur les inconvénients.

Vous pouvez souffrir sans le savoir de quelques inconvénients. Toutefois, seuls l’œdème pulmonaire ou l’œdème cérébral restent un danger potentiel grave pouvant conduire à la mort. Descendre en altitude suffit. Un séjour en caisson hyperbare est également possible.

Si vous avez un doute, consultez avant tout séjour votre médecin, que ce soit pour vous-même ou pour vos enfants, qui restent plus sensibles que vous au mal des montagnes.

Source: article du Dr P. Bacquaerte sur le site médical d'information des sportifs et des professionnels du sport et de la santé:
www.irmbs.com
Délai d'annulation : 3 semaine(s)
Conditions d'annulation : Plus de 60 jours avant le départ : une somme forfaitaire de 90€ par personne sera retenue (45 € pour les séjours dont le prix est inférieur à 650€). de 60 jours à 21 jours avant le départ : 25 % du prix TTC du voyage seront retenus. de 20 jours à 8 jours
Délai d'annulation par l'organisateur : 24 h
Conditions d'annulation par l'organisateur: Si le nombre des participants est inférieur au minimum requis, les voyages, stages, et autres programmes proposés peuvent être annulés au plus tard 21 jours avant le départ. Nous pouvons être amenés à vous proposer le départ du voyage en dessous du minimu
Carte
Note et avis

Les notes des clients (0 Évaluations)

RÉSERVER VOTRE ACTIVITÉ

La vallée Blanche à raquettes
Masquer Choisir
ou
Réserver en groupe
OU
Description

Programme

DESCRIPTION

La descente de la vallée Blanche reste un itinéraire extraordinaire pour l'ambiance et les paysages de haute montagne qu'elle permet d'approcher. Après une première journée d'acclimatation du côté du glacier d'Argentière, nous parcourons en 2 jours les glaciers du Géant, du Tacul et celui de la Mer de Glace entourés des sommets les plus prestigieux du massif du mont Blanc. Une initiation à la haute montagne, sans difficultés, grâce à un terrain facile et avec peu de dénivelé positif pour une marche encordés en terrain glaciaire sous la conduite d'un guide de haute montagne expérimenté.
Avant de nous attaquer à la célèbre Vallée Blanche nous allons acclimater nos organismes grâce une première journée qui va se dérouler sur le glacier d'Argentière. Sous le regard de l'Aiguille Verte qui nous domine nous apprenons à cheminer à un rythme tranquille sur un glacier : repérer les crevasses, faire sa trace dans la neige, voilà autant de choses que nous découvrirons sans pour autant trop nous fatiguer. En fin d'après-midi nous retournons dormir dans la vallée afin de passer une bonne nuit avant d'attaquer la heute altitude.
Après avoir rejoint en téléphérique les 3842m de l'Aiguille du Midi nous descendons le glacier du Géant dans un univers glaciaire de grande ampleur jusqu'au chaleureux refuge du Requin. Enfin, le troisième jour, nous rejoignons la Mer de Glace et nous pourrons faire un petit détour par le glacier de Leschaux pour contempler l'impressionnante face nord des Grandes Jorasses.

DIFFICULTE ET ALTITUDE

> Technique : 1/5 > Physique : 2/5 > Engagement : 2/5
Alt. max : 3842 m

ITINERAIRE

Jour 01 : Randonnée sur le glacier d'Argentière
Rendez-vous en tout début de matinée à Chamonix afin de faire le point sur le matériel puis départ grâce aux véhicules personnels jusqu'au téléphérique des Grands Montets, au village d'Argentière.
Depuis la gare intermédiaire de Lognan nous commençons cette première journée d'acclimatation à la haute altitude. Les organismes seront sollicités et le souffle va s'accélerer : la sensation d'être dans un lieu unique est magique ! Le bassin glaciaire d'Argentière est grandiose et l'on est loin des foules : idéal pour démarrer le séjour. Nous redescendons en fin d'après-midi pour dormir dans la vallée : il faut reprendre des forces pour profiter au mieux des 2 journées dans la Vallée Blanche.
Nb d'heure(s) de marche : 5h à 6h
Altitude Max : 3275m
Hébergement : Nuit en gîte dans la vallée de Chamonix
Jour 02 : Descente du Glacier du Géant (vallée Blanche) jusqu'au refuge du Requin (2516 m).
A travers un réseau de crevasses et de séracs impressionnants, au coeur d'une ambiance glaciaire de premier ordre, nous progresserons encordés et le guide fait en sorte de toujours nous tenir éloignés des crevasses. Nous passons à gauche de la zone des séracs du Géant pour rejoindre le refuge du Requin, l'un des plus chaleureux du massif où nous attend un dîner traditionnel.
Nb d'heure(s) de marche : 5h à 6h
Dénivelé + : Environ 20m
Dénivelé - : Environ 1250m
Altitude Max : 3842m
Hébergement : Refuge du Requin (2516 m).
Jour 03 : Descente du glacier du Tacul pour rejoindre la Mer de Glace au pied des Drus.
Du refuge du Requin nous rejoignons la partie supérieure de la Mer de Glace. De là, suivant la forme et l'envie de chacun, nous pourrons remonter le glacier de Leschaux pour se rapprocher du pied des Grandes Jorasses. Puis retour au Montenvers et descente avec le train de la Mer de Glace jusqu'à Chamonix. Nous arriverons en ville en milieu d'après-midi.
Nb d'heure(s) de marche : 6h à 7h
Dénivelé + : Environ 300m
Dénivelé - : Environ 1075m
Altitude Max : 2616m
Modification programme
Important :
Ce programme peut être modifie sur décision du guide si les conditions de la montagne, la météo ou la condition physique des participants le nécessitent et dans un souci de sécurité.
Pour des raisons de sécurité et pour garantir un niveau homogène correspondant à celui annoncé, l'encadrement et l'organisation se réservent le droit d'interrompre votre participation si votre niveau technique et/ou votre forme physique ne correspondent pas a ceux requis. En aucun cas cette interruption ne pourra donner lieu à un remboursement ou versement d'indemnités.

DATES ET PRIX

du au Prix TTC par pers Départ assuré
26/02/2016 28/02/2016 495 € dès 5 inscrits
04/03/2016 06/03/2016 495 € dès 5 inscrits
11/03/2016 13/03/2016 495 € dès 5 inscrits
18/03/2016 20/03/2016 495 € dès 5 inscrits
26/03/2016 28/03/2016 495 € OUI

NIVEAU REQUIS

Technique : Ce stage s'adresse à des personnes ayant déjà une expérience de la raquette à neige et voulant découvrir la haute montagne. Aucune technique d'alpinisme particulière n'est nécessaire, mais nous progresserons encordés sur un terrain glaciaire facile tout au long des trois jours.
Physique : Avoir une très bonne condition physique pour réaliser des journées de 5 heures de marche en conditions hivernales.
Engagement : Bien que ce stage se déroule en haute montagne avec une altitude relativement élevée (plus de 3000m) l'engagement reste faible du fait des refuges et de l'utilisation des remontées mécaniques pour la montée en altitude et la descente en vallée.

INFOS PRATIQUES

Formalités Pays
Les informations mentionnées ne sont qu'indicatives pour les ressortissants français. Elles peuvent être sujettes à modification sans préavis de la part des autorités concernées.
Il est donc prudent de les vérifier auprès des consulats dans le mois précédent votre départ.

A apporter le 1er jour du stage :
- carte Vitale
- carte d'adhésion au CAF en cours de validité avec l'option assurance de personne (*) ou la décharge d'assurance.

Pensez à prendre votre carte vitale : obligatoire !
Passeport / VIsa
Visa : Non
CNI : Oui
Vaccin
Vaccin obligatoire : Non
Encadrement
Notre voyage est encadré par un guide de haute montagne qui vous apportera les éléments techniques nécessaires au bon déroulement du séjour. Le guide pourra être amené à modifier le programme pour assurer la sécurité en fonction des conditions météorologiques de la montagne ou la condition des participants.
Ce programme, conçu par Fabien Ibarra, sera encadré par lui dans la mesure de ses disponibilités au moment de votre séjour.
Hébergement
En dortoirs dans des refuges. Des couvertures sont fournies dans les refuges, pensez à apporter un drap type "sac à viande". Prévoir de quoi contrer les nuisances sonores : boules Quiès, etc...
Alimentation
Repas :
- Pique-niques le midi, repas du soir dans les refuges.
- Pensez à prévoir des vivres de courses selon vos goûts avant le départ.
Boissons :
Les boissons personnelles ne sont pas prises en charge durant le stage.
L'eau est payante dans les refuges (en moyenne 5€ à 8€) donc prévoir de la monnaie.

Le petit plus

La descente de la vallée Blanche en raquettes reste classique mais superbe pour qui veut découvrir la haute montagne hivernale et les glaciers. Chaque jour, le panorama est grandiose et exceptionnel, sur les plus beaux sommets du massif du Mont Blanc.
INFOS PRATIQUES
Public : Adulte
L'activité se pratique : Outdoor
Niveau : Moyen
C'est inclus : - Matériel technique collectif (Corde, mousquetons)
- Le matériel de sécurité individuel (DVA piles non fournies, pelle, sonde) : merci de signaler à l'agence si vous possédez le vôtre.
Le prix comprend
- L'organisation technique du stage et l'accueil des participants.
- L'encadrement par un guide de haute montagne.
- Les remontées mécaniques telles que décrites dans l'itinéraire
- La mise à disposition du matériel collectif (cordes, mousquetons)
- L'hébergement en demi-pension en refuges et gîte
- Les pique-niques du midi.
- Matériel de sécurité : DVA (piles non fournies), pelle et sonde.
À prévoir : Matériel en location
Nous vous renseignons sur la location du matériel technique :
- Ski de randonnée
- Chaussures pour skis de randonnées, et chaussures d'alpinisme
- Matériel skis de randonnées : peaux de phoques, couteaux
- Bâtons
- Piolet
- Crampons
- Baudrier
- Raquettes

Matériel technique
- raquettes
- bâtons (1 ou 2 selon vos habitudes)
- chaussures d'alpinisme adaptées au port de crampons
- crampons
- baudrier
- DVA (piles non fournies)
- pelle
- sonde
-Couverture de survie
-1 lampe frontale
-Couteau de poche
-Thermos et gourde
LE TOUT DOIT ETRE EN PARFAIT ETAT AU PREMIER JOUR DU STAGE
Équipement personnel
TETE :
- Bonnet windstopper
- Chapeau ou casquette
- Foulard et/ou tour du cou « buff »
- Crème solaire (indice très haute protection) et stick labial
- Lunettes de glacier catégorie 4 + masque de ski
HAUT DU CORPS :
- 1 sous-vêtement technique respirant à manches longues type « Carline » (pas de coton qui sèche trop lentement)
- 1 sous-pull technique et respirant
- 1 veste polaire épaisse
- 1 veste ou gilet en duvet
- 1 veste coupe-vent et imperméable type Goretex
- 1 paire de moufles (polaire ou laine) windstopper
- 1 paire de gants (polaire ou laine) windstopper
BAS DU CORPS :
- 1 collant technique respirant type « Carline »
- 1 pantalon de montagne confortable, chaud et déperlant
- 2 paires de chaussettes : 1 fine et 1 épaisse
AUTRES :
- 1 drap type « sac à viande » pour les refuges
- Biafine
- Papier hygiénique
- 1 sac plastique de 100L et un sursac pour protéger les affaires et le sac à dos
- 1 pochette étanche dans laquelle vous mettrez vos papiers d’identité, votre téléphone, votre argent et votre contrat d’assurance/assistance avec tous les numéros de téléphone d’urgence.

Bagages
- En montagne vous transporterez toutes vos affaires et votre matériel dans un sac à dos d'alpinisme de 35 litres maximum.

Comment acheter son matériel
Le matériel technique, piolets, crampons, baudriers peuvent être achetés en ligne sur le site de la société SIMOND : www.simond.com

Pharmacie
Votre guide disposera d'une pharmacie de première urgence.
Prévoyez avec votre médecin votre pharmacie personnelle :
- Médicaments habituels
- Aspirine,
- Double-peau
- Elastoplast
- Pansements
- Désinfectant local
- Anti-inflammatoire
- Antispasmodique
- Anti-diarrhéique
- Anti-vomitif
- Antiseptique intestinal
- Collyre
- Somnifère léger
- Boules Quies.
Liste non-exhaustive.
Le prix ne comprend pas
- Les boissons et toutes dépenses d'ordre personnel.
- Piles pour le DVA (4 piles LR03 AAA)
- Vivres de course: barres de céréales, fruits secs, barres chocolatées, etc...
- Matériel technique individuel : chaussures, raquettes, bâtons, baudrier, crampons
- Les frais d'inscription (15€, gratuit à plus de 90 jours du départ) ).
- Assurance/assistance : frais de recherche, secours, rapatriement, hospitalisation, etc...
- les transferts dans la vallée

A payer sur place
- Les boissons et dépenses personnelles.
Contre-indication à la pratique : Recommandations :
Avant votre départ il est important d'avoir une condition physique en accord avec l'activité envisagée. La pratique régulière d'un sport d'endurance est obligatoire pour les activités en montagne. Ce sport peut être le jogging, le vélo, la natation ou la marche sportive.
Pour toute information sur les niveaux de difficulté de nos séjours consultez la page "Evaluez vos capacités".

Merci de prévenir rapidement l'agence des indications médicales vous concernant : allergies alimentaires, diabète, accidents cardiaques et vasculaires anciens ou récents, asthme, etc...

Altitude :
Adaptation de l'organisme au froid et à l'altitude

Lors d’un séjour en montagne, existe-t-il
des contre-indications médicales formellement liées à l’altitude et au froid ?

Répondre à cette question nécessite toutes les précautions d’usage et l’avis du médecin traitant. Toutefois, l’on peut distinguer deux types de séjour : les séjours en dessous de 1.500m (logement et pratique sportive comprise), et les séjours au-delà de cette altitude.

Les contre-indications médicales ne sont reprises que pour un séjour au-delà de 1.500 mètres d’altitude, sauf cas exceptionnel.

Les contre-indications médicales au séjour en montagne peuvent être:
- cardiaques
Les contre-indications sont essentiellement liées à l’altitude. Il s’agit des accidents cardiaques récents, des insufisants cardiaques graves, des atteintes de coronaires, et d’une manière plus générale de toutes les maladies cardiaques non stabilisées par un traitement ou évolutives malgré un traitement.
--> pourquoi ?
en raison essentiellement de l’effet de l’altitude sur la fixation d’oxygène, et de la réaction de l’organisme que l’on appelle « polyglobulie ».

-vasculaires
Les personnes atteintes d’accident vasculaire récent ne peuvent séjourner en altitude. Ceux ayant eu des accidents vasculaires contrôlés, traités et suivis, doivent demander l’avis médical avant de séjourner en altitude.
--> pourquoi ?
en raison du déficit d’oxygène constaté en fonction de l’altitude.

- respiratoires
Les maladies respiratoires peuvent être une contre-indication temporaire ou relative en fonction de la gravité de celles-ci; les asthmatiques doivent se méfier, en raison du froid et de l’air sec.

- neurologiques
Les épileptiques non équilibrés ne peuvent séjourner en altitude. Ceux qui prennent un traitement et qui n’ont pas fait de crise significative depuis un certain temps doivent ajuster leur traitement en raison des possibilités de récidive liée à l’effort et à l’hyperventilation créée par l’altitude.

- dermatologiques
Les personnes sensibles au froid ou au soleil ou qui présentent des maladies de peau doivent consulter leur médecin ou leur spécialiste avant tout séjour en altitude et doivent se protéger de façon significative avant toute pratique sportive en altitude et dans le froid.

- grossesse
Se référer à l’avis du spécialiste en fonction du déroulement de la grossesse et des antécédents personnels.

- les autres contre-indications
L’arthrose, un traumatisme récent, diabète mal équilibré, une hypertension non contrôlée, toute pathologie récente nécessitant un suivi ou un traitement, font partis des contre-indications définitives ou relatives à adapter avec votre médecin traitant.

Adaptation à l’altitude :

- les effets de l’altitude sur l’organisme
L’altitude se traduit par une baisse des pressions atmosphériques. Cette baisse a une répercussion directe sur la quantité d’oxygène disponible pour le corps humain. Dans ces conditions, l’altitude provoque une privation d’oxygène obligeant le corps humain de s’adapter avec une ventilation supérieure à la normale (hyperventilation) et la fabrication de globules rouges créant ce que l’on appelle une polyglobulie.

Par ailleurs, l’effet direct sur l’organisme de l’augmentation de la respiration est l’augmentation de la fréquence cardiaque, c'est-à-dire tachycardie.

La baisse d’oxygène est proportionnelle à l’altitude. Ainsi, votre taux de ventilation en oxygène au niveau de la mer est de « 100 ». Il ne sera plus que de 88% à 1.000 mètres, 78% à 2.000 mètres, 69% à 3.000 mètres, 60% à 4.000 mètres.

L’effet direct sur l’homme est donc une diminution relative de ce que l’on appelle la VO2max. Ses effets sont toujours négatifs sur l’organisme, tout au moins dans un premier temps puisque l’adaptation à l’altitude permet à un certain nombre de sportifs de se préparer pour réaliser des compétitions au niveau de la mer, grâce à cette polyglobulie (augmentation des globules rouges), qui permet de retrouver pendant un temps court un « dopage naturel » du corps humain.

Comment réagir pour lutter pour
lutter contre les méfaits de l’altitude ?

A priori en France, il n’existe pas d’altitude suffisamment élevée pour engendrer des problèmes graves et urgents de mal aigu des montagnes. Toutefois, la seule solution qui se présente à nous si cela intervenait, est de redescendre la personne atteinte le plus rapidement possible à une altitude plus basse. Ceci se fait en général par hélicoptère, mais dans le cadre de mal aigu bénin, on peut redescendre rapidement par voiture ou par train.

Conclusion

Les effets de l’altitude sont à prendre en compte, mais le plaisir de pratiquer un sport en montagne pendant les vacances l’emporte sur les inconvénients.

Vous pouvez souffrir sans le savoir de quelques inconvénients. Toutefois, seuls l’œdème pulmonaire ou l’œdème cérébral restent un danger potentiel grave pouvant conduire à la mort. Descendre en altitude suffit. Un séjour en caisson hyperbare est également possible.

Si vous avez un doute, consultez avant tout séjour votre médecin, que ce soit pour vous-même ou pour vos enfants, qui restent plus sensibles que vous au mal des montagnes.

Source: article du Dr P. Bacquaerte sur le site médical d'information des sportifs et des professionnels du sport et de la santé:
www.irmbs.com
Délai d'annulation : 3 semaine(s)
Conditions d'annulation : Plus de 60 jours avant le départ : une somme forfaitaire de 90€ par personne sera retenue (45 € pour les séjours dont le prix est inférieur à 650€). de 60 jours à 21 jours avant le départ : 25 % du prix TTC du voyage seront retenus. de 20 jours à 8 jours
Délai d'annulation par l'organisateur : 24 h
Conditions d'annulation par l'organisateur: Si le nombre des participants est inférieur au minimum requis, les voyages, stages, et autres programmes proposés peuvent être annulés au plus tard 21 jours avant le départ. Nous pouvons être amenés à vous proposer le départ du voyage en dessous du minimu
Carte
Note et avis

Les notes des clients (0 Évaluations)

Les autres activités de ce vendeur

à partir de 495,00 €